Artists:
  A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z  

Menu par nogues.org

Hiérarchie du site:
047
65 DAYS OF STATIC
ACTION DEAD MOUSE
ALEXANDER TUCKER
ALINA SIMONE
ALONE IN 1982
AMP
AMY WINEHOUSE
ANDREW SWEENY
ANNIE HALL
antisocial#009 - contact
AS WE FALL
ATONE
AUDIOPIXEL
B R OAD WAY "06:06 am"
BELONE QUARTET
BENJAMIN GIBBARD & ANDREW KENNY
BEXAR BEXAR
BJORK
BLUE HAIRED GIRL
BOCAGE
BOCAGE
BRAIN DAMAGE
BUGGE WESSELTOFT
CANASTA
CANNIBALES & VAHINES
CERCUEIL
CHAPTER
CHRIS LETCHER
CLARA CLARA
COCOROSIE
Compilation eDogm "Various Artists vol.1&2"
COMPILATION JAUNE ORANGE Vol 3 (2005)
CORDE SENSIBLE
CORNFLAKES HEROES
CORNFLAKES HEROES
D’INCISE
DANA HILLIOT AND HIS FRIENDS
DANA HILLIOT AND HIS FRIENDS (singing and playing)
DARK DARK DARK
DAVID GRUBBS - A Guess at the Riddle
DEPTH AFFECT
DEPTH AFFECT
DEVENDRA BANHART
DIONYSOS
DIRGE, "Rebecca", 2007
DJ FOOD & DK
DJ VADIM
DYLAN MUNICIPAL
EDDY CRAMPES
EGO
EL BOY DIE
EL HIJO, "Las otras vidas"
ENOZ
ERIC BLING
ERIC COPELAND
FARRYL PURKISS
FEDADEN
FILM NOIR
FLOWERS FROM THE MAN WHO SHOT YOUR COUSIN
FOLKS
FOREIGN BEGGARS
FOREIGN BEGGARS
FRANCESCO TRISTANO
FRIENDS OF P.
FUCK BUDDIES
GIARDINI DI MIRÒ
GIOVANNI MIRABASSI
GOGOO
GONG GONG
GOO GOO BLOWN (Le bonhomme)
GRAND BUREAU
GREGOR SAMSA
GUILLAUME ELUERD
H-TRANCE
HALF ASLEEP
HELIGOLAND
HENNING SPECHT
HOEPFFNER
HOLLOW BLUE
HOME VIDEO
HOT CHIP
IN MY ROOM
JACK LEWIS
JAPANESE GUM
jerseyturnpike
JOCARI
JOCARI -
JOHAN ASHERTON
JOHN WAYNE SHOT ME
JON AUER
JUDITH AND HOLOFERNES
JULIEN DUTHU & REMI PANOSSIAN
JULLIAN ANGEL
JUNE MADRONA
JUNETILE
KARLIT & KABOK
KATAMINE
KATZ
KEN ISHII
KHALE
KNX CREW
KRONOS QUARTET, WU MAN - TERRY RILEY
L’OBJET
L’OCELLE MARE
L’OEUF RAIDE
LA BATTERIE
LA BELLE IMAGE
LA DONNA INVISIBILE, Bande Originale
LA FRITURE MODERNE
LA TERRE TREMBLE !!!
LACORDE
LAURENT ROCHELLE
LAUTER
LE TIGRE DES PLATANES & ETENESH WASSIE
LE TONE
LEILA
LEMOINE
LES FRAGMENTS DE LA NUIT
LILLIPUT ORKESTRA
LODZ
LOU REED & ZEITKRATZER
Loyola - It will Shine
LOZNINGER
LUC
MANGROVE
MARC SARRAZY - LAURENT ROCHELLE
MARVIN
MASHA QRELLA
MATES OF STATE
MATTHEW HERBERT
Melmac
MELODIUM
MICHAEL NYMAN
MICHEL ET MICHEL "From Michel et Michel with love"
MIKHAIL
MILOS UNPLUGGED
MINOR MAJORITY
MIOU MIOU
MONKEY
MONTEL
MOONMAN
MORFAR
Mr 60
MRS CHAN / MR CHOW / MISS (O)
MY BROKEN FRAME
MY NAME IS NOBODY
N-NAOS
NOVO - Je retiens ton souffle
ODRAN TRUMMEL
ODRAN TRÜMMEL
OH ASTRO
OPITOPE
OTOMO YOSHIHIDE
PANDA BEAR
PAPIER TIGRE, 2007
PASCAL COMELADE
PASCAL COMELADE & ROBERT WYATT
PERCEVAL MUSIC
PINK COMPUTER
POLITE SLEEPER
POLLYANNA
PORTISHEAD
POSTCARDS (VA)
PUFF & DUFF
QUASIMODE
R-ZATZ
RAF AND O
RAL PARTHA VOGELBACHER
RAN SLAVIN
REINHOLD FRIEDL
ROGUE WAVE
ROUGGE
SAYCET
SELFBRUSH
SENIOR COCONUT (and his orchestra)
SIBYL VANE
SILENCIO
SILENCIO
SIM#6
SIRKA RAGNAR
SIX TWILIGHTS
SOFT PANIC
SOIL & "PIMP" SESSION
SPARKY DEATHCAP
Steve Reich : Three tales
SULKY SHEENA
SUPERFLU
SUPERGRIP
SURSUMCORDA
SUSANNA AND THE MAGICAL ORCHESTRA
TAMARA WILLIAMSON
TANGTYPE
TAZIO & BOY
TEENAGE BAD GIRL
TELLEMAKE
THE BEAUTIFUL SCHIZOPHONIC
THE DRIFT
THE KEYS
THE KEYS
THE KRONOS QUARTET & ASHA BHOSLE
THE LOW LOWS
THE MISSING SEASON
THE PATRIOTIC SUNDAY
THIS MELODRAMATIC SAUNA
THOMAS BELHOM, "Cheval Oblique", 2007
TINY FOLK
UNIQUE RECORDS
V / A "HALF MOON OF PASCALS"
V /A : LIFE BEYOND MARS
V/A "LET IT BEE"
V/A "RUFS"
VS_PRICE
WATOO WATOO
WILLITS + SAKAMOTO
XAVIER JAMAUX & FRED AVRIL
YAIR ETZIONY
YARON HERMAN
YEEPEE "Balloons+Wishes=EtoilesFilantes"
Yeepee - Shoganai long play
YEEPEE, "Funnier in summer"
[Guÿom]

     

A ouïr sans crainte aucune
Steve Reich : Three tales
et peut être serai-je excommunié par le webmestre ?
par Souplex | 8 septembre 2005

Il serait dommage voire même curieux de laisser de coté des pans entiers de la création musicale actuelle sous pretexte de vices de formes, d’inhabitude, d’à prioris auditifs et culturels. Et ceux concernant la musique contemporaine sont nombreux. Chose sûre, chez indietronica.com nous n’avons peur de rien, et surtout pas de vous présenter la dernière oeuvre de Steve Reich qui révolutionne l’approche de la musique, du son, et de son impact, de sa place dans l’histoire, l’Histoire, les sciences humaines, sans jamais laisser de coté l’émotion de l’artiste. C’est un grand bonhomme ce Reich.

Après avoir usé (et abusé ?) des bandes magnétiques à ses début, Steve Reich n’a pas attendu l’invention du hip hop pour se mettre au sampling. Ou en tout cas il s’y est mis tout seul au vu des besoin de sa créativité.

JPEG - 6.6 ko
City Life

Et le disque que je souhaite vous convier ouïr, "three tales" fait preuve d’une inventivité et d’une intelligence sans pareille quelque soit le genre musical. Reich est un homme lent et la progression de sa carrière dans le temps est rès linéaire, ses oeuvres n’évoluent jamais brusquement mais vraiment petit à petit, exactement comme dans ses compositions des années 70-80 "music for a large ensemble" ou "music for 18 musicians" : Tout se tient.

"Three tales" nous renvoie entre autres à "différent trains", où Reich aborde le thème de la shoah, alors qu’il était enfant il traversait en train les Etats Unis, lui le jeune Juif, alors que d’autres Juifs eux traversaint l’Europe, en train également mais vers la mort. Le compositeur a tout d’abord fait un travail de documentariste en intervievant des survivants de la shoah, des cheminots, des usagers des chemins de fer, recherchant pour agrémenter sa composition les sons réels des locomotives utilisées à l’époque. Quant à l’oeuvre elle même, SR l’a articulée en 3 temps : avant, pendant et après la guerre, se servant des témoignages sous forme de bribes, à la base des inflexions rythmiques et mélodiques des voix pour écrire une partition pour quatuor à cordes jouée avec les extraits d’interview : tout est lié, tout coexiste et s’entrechoque, émotion, savoir, créativité sont tout d’une même direction.

Il poursuit avec "The Cave", dans le même esprit, réunissant les 3 religions monothéistes autour du personnage d’Abraham pour un spectacle théatro-sonore. Et surtout "City life" oeuvre pour sample et orchestre englobant des prises de sons dans la ville de New York ainsi que des échanges radios de sauveteurs lors des premiers attentants du World Trade Center en 1995.

"Three Tales", on y vient, est la composition la plus viscérale de Reich. On retrouve l’urgence de "City Life", le travail visuel de "The Cave" et la dimension documentariste de "Different Trains". "Three tales est d’ailleurs sous titré "a documentary digital video opera". Le thème est plutot inattendu de la part du compositeur qui nous fait part de ses craintes quant à l’évolution incontrolée des sciences durant ce XXème siècle.

JPEG - 7.7 ko
The Cave

3 parties comme pour "different trains" : Hindenburg, Bikini et Dolly. Hindenburg nous entraine dans la mésaventure du Zeppelin ; Bikini irradie et Dolly se multiplie à l’infini ! Sans rire (puisque vous n’avez pas ri), c’est une oeuvre grave, unique, parfois effrayante jusqu’au sacré, sans wagnerisme, tout en finesse, en douceur et en inventivité. Je vous invite à voir le spectacle en DVD, ça vaut bien 30000 disques de Mr oizeau.



Dans la même rubrique
GONG GONG vendredi 2 mai 2008 par Dr Bou
WILLITS + SAKAMOTO vendredi 21 mars 2008 par Dr Bou
JOCARI - dimanche 30 mars 2008 par Tycho Brahe
KEN ISHII mercredi 2 mai 2007 par Guilhem
RAN SLAVIN mardi 3 avril 2007 par Dr Bou
DIONYSOS lundi 31 décembre 2007 par Dr Bou
PINK COMPUTER jeudi 17 avril 2008 par Dr Bou
OTOMO YOSHIHIDE lundi 7 mai 2007 par Dr Bou



Visite : 6612
Popularité : 76%