Artists:
  A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z  

Menu par nogues.org

Hiérarchie du site:
047
65 DAYS OF STATIC
ACTION DEAD MOUSE
ALEXANDER TUCKER
ALINA SIMONE
ALONE IN 1982
AMP
AMY WINEHOUSE
ANDREW SWEENY
ANNIE HALL
antisocial#009 - contact
AS WE FALL
ATONE
AUDIOPIXEL
B R OAD WAY "06:06 am"
BELONE QUARTET
BENJAMIN GIBBARD & ANDREW KENNY
BEXAR BEXAR
BJORK
BLUE HAIRED GIRL
BOCAGE
BOCAGE
BRAIN DAMAGE
BUGGE WESSELTOFT
CANASTA
CANNIBALES & VAHINES
CERCUEIL
CHAPTER
CHRIS LETCHER
CLARA CLARA
COCOROSIE
Compilation eDogm "Various Artists vol.1&2"
COMPILATION JAUNE ORANGE Vol 3 (2005)
CORDE SENSIBLE
CORNFLAKES HEROES
CORNFLAKES HEROES
D’INCISE
DANA HILLIOT AND HIS FRIENDS
DANA HILLIOT AND HIS FRIENDS (singing and playing)
DARK DARK DARK
DAVID GRUBBS - A Guess at the Riddle
DEPTH AFFECT
DEPTH AFFECT
DEVENDRA BANHART
DIONYSOS
DIRGE, "Rebecca", 2007
DJ FOOD & DK
DJ VADIM
DYLAN MUNICIPAL
EDDY CRAMPES
EGO
EL BOY DIE
EL HIJO, "Las otras vidas"
ENOZ
ERIC BLING
ERIC COPELAND
FARRYL PURKISS
FEDADEN
FILM NOIR
FLOWERS FROM THE MAN WHO SHOT YOUR COUSIN
FOLKS
FOREIGN BEGGARS
FOREIGN BEGGARS
FRANCESCO TRISTANO
FRIENDS OF P.
FUCK BUDDIES
GIARDINI DI MIRÒ
GIOVANNI MIRABASSI
GOGOO
GONG GONG
GOO GOO BLOWN (Le bonhomme)
GRAND BUREAU
GREGOR SAMSA
GUILLAUME ELUERD
H-TRANCE
HALF ASLEEP
HELIGOLAND
HENNING SPECHT
HOEPFFNER
HOLLOW BLUE
HOME VIDEO
HOT CHIP
IN MY ROOM
JACK LEWIS
JAPANESE GUM
jerseyturnpike
JOCARI
JOCARI -
JOHAN ASHERTON
JOHN WAYNE SHOT ME
JON AUER
JUDITH AND HOLOFERNES
JULIEN DUTHU & REMI PANOSSIAN
JULLIAN ANGEL
JUNE MADRONA
JUNETILE
KARLIT & KABOK
KATAMINE
KATZ
KEN ISHII
KHALE
KNX CREW
KRONOS QUARTET, WU MAN - TERRY RILEY
L’OBJET
L’OCELLE MARE
L’OEUF RAIDE
LA BATTERIE
LA BELLE IMAGE
LA DONNA INVISIBILE, Bande Originale
LA FRITURE MODERNE
LA TERRE TREMBLE !!!
LACORDE
LAURENT ROCHELLE
LAUTER
LE TIGRE DES PLATANES & ETENESH WASSIE
LE TONE
LEILA
LEMOINE
LES FRAGMENTS DE LA NUIT
LILLIPUT ORKESTRA
LODZ
LOU REED & ZEITKRATZER
Loyola - It will Shine
LOZNINGER
LUC
MANGROVE
MARC SARRAZY - LAURENT ROCHELLE
MARVIN
MASHA QRELLA
MATES OF STATE
MATTHEW HERBERT
Melmac
MELODIUM
MICHAEL NYMAN
MICHEL ET MICHEL "From Michel et Michel with love"
MIKHAIL
MILOS UNPLUGGED
MINOR MAJORITY
MIOU MIOU
MONKEY
MONTEL
MOONMAN
MORFAR
Mr 60
MRS CHAN / MR CHOW / MISS (O)
MY BROKEN FRAME
MY NAME IS NOBODY
N-NAOS
NOVO - Je retiens ton souffle
ODRAN TRUMMEL
ODRAN TRÜMMEL
OH ASTRO
OPITOPE
OTOMO YOSHIHIDE
PANDA BEAR
PAPIER TIGRE, 2007
PASCAL COMELADE
PASCAL COMELADE & ROBERT WYATT
PERCEVAL MUSIC
PINK COMPUTER
POLITE SLEEPER
POLLYANNA
PORTISHEAD
POSTCARDS (VA)
PUFF & DUFF
QUASIMODE
R-ZATZ
RAF AND O
RAL PARTHA VOGELBACHER
RAN SLAVIN
REINHOLD FRIEDL
ROGUE WAVE
ROUGGE
SAYCET
SELFBRUSH
SENIOR COCONUT (and his orchestra)
SIBYL VANE
SILENCIO
SILENCIO
SIM#6
SIRKA RAGNAR
SIX TWILIGHTS
SOFT PANIC
SOIL & "PIMP" SESSION
SPARKY DEATHCAP
Steve Reich : Three tales
SULKY SHEENA
SUPERFLU
SUPERGRIP
SURSUMCORDA
SUSANNA AND THE MAGICAL ORCHESTRA
TAMARA WILLIAMSON
TANGTYPE
TAZIO & BOY
TEENAGE BAD GIRL
TELLEMAKE
THE BEAUTIFUL SCHIZOPHONIC
THE DRIFT
THE KEYS
THE KEYS
THE KRONOS QUARTET & ASHA BHOSLE
THE LOW LOWS
THE MISSING SEASON
THE PATRIOTIC SUNDAY
THIS MELODRAMATIC SAUNA
THOMAS BELHOM, "Cheval Oblique", 2007
TINY FOLK
UNIQUE RECORDS
V / A "HALF MOON OF PASCALS"
V /A : LIFE BEYOND MARS
V/A "LET IT BEE"
V/A "RUFS"
VS_PRICE
WATOO WATOO
WILLITS + SAKAMOTO
XAVIER JAMAUX & FRED AVRIL
YAIR ETZIONY
YARON HERMAN
YEEPEE "Balloons+Wishes=EtoilesFilantes"
Yeepee - Shoganai long play
YEEPEE, "Funnier in summer"
[Guÿom]

     

HOEPFFNER
"La suffocation du monde", 2006
par Emmanuel | 3 octobre 2006

Hoepffner nous fait faire le tour du monde sur un petit voilier. Genre traversée en solitaire, sur la mer, à l’aventure, et surtout, sans boussole. Car sur la carte de la poésie, il aime se perdre et se laisser porter par les vents. Sa musique porte les marques d’une errance solitaire, celle d’un soleil qui tape sur le front, d’eau salée, de feuilles d’algue et d’océans et de belles plages. Il sait nous rendre l’étranger familier.

Comme disait l’autre : "le coeur a ses raisons que la raison ignore". Hoepffner, un atoll de poésie dans un monde étouffant de rationalisme. Pour peu qu’on se penche, qu’on écoute et qu’on se laisse aller. On reste, on ferme les yeux. Juste une note de plus. Juste une minute de plus. Just wait one minute more.

A l’image de "Yo tengo just one heart" où Julien emprunte différentes langues, il montre que les mots ne sont que des bouées de sauvetage et la musique une thérapie pour coeurs brisés. Comme il le dit si justement : "la guitare est la seule amie de ceux que les amours ennuient". Elle navigue entre pop et folk, guitare boisée et riff imparable. Elle tourne toute la journée dans nos têtes.
Son disque est une histoire, sa musique est un cri, ses ritournelles sont un souffle. Ta vie est une écume, ton regard est une page de son cahier, ton sexe est une étoile.

Admirablement magnifié par les talents d’arrangeur de [Lemoine] (mélodica, harmonica, guitare électrique, percussions, batterie, voix, piano) et de production de Nicolas Cancel, "La suffocation du monde" contient 11 bijoux de folk délicieuse, pleine de rêves et d’illusions, d’ailleurs, avec les vagues, les remous et quelques pincées de piments.
"Petit oiseau corps de mésange" en est le plus parfait exemple. Celle là est ma préférée. On dirait du Baudelaire à l’état naif.

Alors je hurlerai à toute vitesse tout un tas de trucs plus ou moins incompréhensibles, souvent étranges, parfois oniriques, parfois cocasses, parfois pas politiquement correctes, en permettant qu’à nouveau la transgression puisse apparaître comme une subversion. Enfin. "J’irai chanter sous les balcons que l’amour c’est bon que pour les cons. La psychiatrie par la chanson va nous sauver du cabanon.".

Au petit matin, peut être, on aura la chance de voir se lever le soleil, différent d’hier, différent de demain. Et les nuages noirs s’en iront, la nuit sera dans l’entre deux. Après les cris et les larmes, les blessures et le sang, une naissance. Une renaissance. L’apparition de la beauté. Le monde est baisé mais pas nous.

Hoepffner a des airs d’ange. Et sa musique lui donne des ailes. Le dernier morceau "Jeanne Moreau Tokyo Live" couche des fantasmes et des rêveries en apparence bien étrangers à la flopée de sentiments évoqués jusque là. Mais non, mais non. Hoepffner veut jouir des gens, de l’amour, des corps et des esprits, comme un jeune loup dents saillantes prêt à rayer le plancher d’une vie poétique et sublimée.
"Pour rêver il faut juste mettre un sourire en travers de tes idées" dit-il. Comme un enfant. Comme avant. Alors allez-y, remettez tout comme avant, comme avant, comme a... Et toi Julien, ne change rien.

Travelling Music
Sur Myspace



Dans la même rubrique
THOMAS BELHOM, "Cheval Oblique", 2007 lundi 5 février 2007 par Emmanuel
DIRGE, "Rebecca", 2007 lundi 5 février 2007 par Emmanuel
HELIGOLAND mardi 20 juin 2006 par Emmanuel
JUNETILE mardi 13 décembre 2005 par Emmanuel
FARRYL PURKISS vendredi 25 mai 2007 par Tycho Brahe
DJ VADIM lundi 7 mai 2007 par Dr Bou
DJ FOOD & DK mardi 10 avril 2007 par Dr Bou
MY BROKEN FRAME lundi 30 avril 2007 par Emmanuel



Visite : 4777
Popularité : 21%