Artists:
  A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z  

Menu par nogues.org

Hiérarchie du site:
047
65 DAYS OF STATIC
ACTION DEAD MOUSE
ALEXANDER TUCKER
ALINA SIMONE
ALONE IN 1982
AMP
AMY WINEHOUSE
ANDREW SWEENY
ANNIE HALL
antisocial#009 - contact
AS WE FALL
ATONE
AUDIOPIXEL
B R OAD WAY "06:06 am"
BELONE QUARTET
BENJAMIN GIBBARD & ANDREW KENNY
BEXAR BEXAR
BJORK
BLUE HAIRED GIRL
BOCAGE
BOCAGE
BRAIN DAMAGE
BUGGE WESSELTOFT
CANASTA
CANNIBALES & VAHINES
CERCUEIL
CHAPTER
CHRIS LETCHER
CLARA CLARA
COCOROSIE
Compilation eDogm "Various Artists vol.1&2"
COMPILATION JAUNE ORANGE Vol 3 (2005)
CORDE SENSIBLE
CORNFLAKES HEROES
CORNFLAKES HEROES
D’INCISE
DANA HILLIOT AND HIS FRIENDS
DANA HILLIOT AND HIS FRIENDS (singing and playing)
DARK DARK DARK
DAVID GRUBBS - A Guess at the Riddle
DEPTH AFFECT
DEPTH AFFECT
DEVENDRA BANHART
DIONYSOS
DIRGE, "Rebecca", 2007
DJ FOOD & DK
DJ VADIM
DYLAN MUNICIPAL
EDDY CRAMPES
EGO
EL BOY DIE
EL HIJO, "Las otras vidas"
ENOZ
ERIC BLING
ERIC COPELAND
FARRYL PURKISS
FEDADEN
FILM NOIR
FLOWERS FROM THE MAN WHO SHOT YOUR COUSIN
FOLKS
FOREIGN BEGGARS
FOREIGN BEGGARS
FRANCESCO TRISTANO
FRIENDS OF P.
FUCK BUDDIES
GIARDINI DI MIRÒ
GIOVANNI MIRABASSI
GOGOO
GONG GONG
GOO GOO BLOWN (Le bonhomme)
GRAND BUREAU
GREGOR SAMSA
GUILLAUME ELUERD
H-TRANCE
HALF ASLEEP
HELIGOLAND
HENNING SPECHT
HOEPFFNER
HOLLOW BLUE
HOME VIDEO
HOT CHIP
IN MY ROOM
JACK LEWIS
JAPANESE GUM
jerseyturnpike
JOCARI
JOCARI -
JOHAN ASHERTON
JOHN WAYNE SHOT ME
JON AUER
JUDITH AND HOLOFERNES
JULIEN DUTHU & REMI PANOSSIAN
JULLIAN ANGEL
JUNE MADRONA
JUNETILE
KARLIT & KABOK
KATAMINE
KATZ
KEN ISHII
KHALE
KNX CREW
KRONOS QUARTET, WU MAN - TERRY RILEY
L’OBJET
L’OCELLE MARE
L’OEUF RAIDE
LA BATTERIE
LA BELLE IMAGE
LA DONNA INVISIBILE, Bande Originale
LA FRITURE MODERNE
LA TERRE TREMBLE !!!
LACORDE
LAURENT ROCHELLE
LAUTER
LE TIGRE DES PLATANES & ETENESH WASSIE
LE TONE
LEILA
LEMOINE
LES FRAGMENTS DE LA NUIT
LILLIPUT ORKESTRA
LODZ
LOU REED & ZEITKRATZER
Loyola - It will Shine
LOZNINGER
LUC
MANGROVE
MARC SARRAZY - LAURENT ROCHELLE
MARVIN
MASHA QRELLA
MATES OF STATE
MATTHEW HERBERT
Melmac
MELODIUM
MICHAEL NYMAN
MICHEL ET MICHEL "From Michel et Michel with love"
MIKHAIL
MILOS UNPLUGGED
MINOR MAJORITY
MIOU MIOU
MONKEY
MONTEL
MOONMAN
MORFAR
Mr 60
MRS CHAN / MR CHOW / MISS (O)
MY BROKEN FRAME
MY NAME IS NOBODY
N-NAOS
NOVO - Je retiens ton souffle
ODRAN TRUMMEL
ODRAN TRÜMMEL
OH ASTRO
OPITOPE
OTOMO YOSHIHIDE
PANDA BEAR
PAPIER TIGRE, 2007
PASCAL COMELADE
PASCAL COMELADE & ROBERT WYATT
PERCEVAL MUSIC
PINK COMPUTER
POLITE SLEEPER
POLLYANNA
PORTISHEAD
POSTCARDS (VA)
PUFF & DUFF
QUASIMODE
R-ZATZ
RAF AND O
RAL PARTHA VOGELBACHER
RAN SLAVIN
REINHOLD FRIEDL
ROGUE WAVE
ROUGGE
SAYCET
SELFBRUSH
SENIOR COCONUT (and his orchestra)
SIBYL VANE
SILENCIO
SILENCIO
SIM#6
SIRKA RAGNAR
SIX TWILIGHTS
SOFT PANIC
SOIL & "PIMP" SESSION
SPARKY DEATHCAP
Steve Reich : Three tales
SULKY SHEENA
SUPERFLU
SUPERGRIP
SURSUMCORDA
SUSANNA AND THE MAGICAL ORCHESTRA
TAMARA WILLIAMSON
TANGTYPE
TAZIO & BOY
TEENAGE BAD GIRL
TELLEMAKE
THE BEAUTIFUL SCHIZOPHONIC
THE DRIFT
THE KEYS
THE KEYS
THE KRONOS QUARTET & ASHA BHOSLE
THE LOW LOWS
THE MISSING SEASON
THE PATRIOTIC SUNDAY
THIS MELODRAMATIC SAUNA
THOMAS BELHOM, "Cheval Oblique", 2007
TINY FOLK
UNIQUE RECORDS
V / A "HALF MOON OF PASCALS"
V /A : LIFE BEYOND MARS
V/A "LET IT BEE"
V/A "RUFS"
VS_PRICE
WATOO WATOO
WILLITS + SAKAMOTO
XAVIER JAMAUX & FRED AVRIL
YAIR ETZIONY
YARON HERMAN
YEEPEE "Balloons+Wishes=EtoilesFilantes"
Yeepee - Shoganai long play
YEEPEE, "Funnier in summer"
[Guÿom]

     

BEN O’FOLK + MICROFILM + SUBTITLE + DÄLEK
Samedi 15 avril 2006, Festival Capharnaüm, Reims, La Cartonnerie
par Emmanuel | 24 avril 2006

Un concert à la Cartonnerie est déjà un évènement en soi. Venant de Toulouse, où la plupart des lieux de concerts ont été contraints et forcés de quitter la ville pour sa périphérie (comme les autres relégués tels que les errants, les clochards, les pauvres au sens large, les prostitués, les immigrés, etc.) et où la dernière salle de concert intramuros s’est faite exploser à coup d’AZF, c’est assez impressionant d’entrer dans un tel lieu. Parce qu’il est grand, tout neuf, bien équipé, bien décoré ( !), avec loges façon Ikea et catering bien complet (petits fours, frigos remplis, bar VIP, et tutti quanti). La grande classe quand même. C’est pas le luxe qui fait rêver, c’est la reconnaissance. En grattant le vernis, on apprend qu’il ne s’agit en fait que d’une énième "opération politique" mais bon.

Parlons musique. Ben 0’ Folk du label lillois Ohayo Records entame la soirée avec quelques uns de ses acolytes : Leo88man, Cyril from Paris, et DJ Panda. Les 4 mousquetaires de la musique improvisée s’en donneront à coeur joie pour proposer une bande son déjantée du magicien d’Oz, premier cru. Entre folk, musiques électroniques, bidouillages, musique concrète et explosion de tympans à coup de larsen, on passera de très bons moments : de surprise, d’écoute et de déroute. Car l’objectif des quatre compères n’est pas de brosser dans le sens du poil. Au contraire, ils s’amusent à parfois flirter avec la projection video pour ensuite complètement l’abandonner et se laisser emporter par la musique. Car c’est elle au final qui tient les commandes. Pas toujours accessible, souvent arrogante, souvent à rebrousse poil, la musique de ce quatuor d’aventure en reste passionnante à un égard majeur : c’est le punk des années 2000.

Arrive ensuite sur scène le quatuor Microfilm, apparemment attendu par une partie de l’assistance. Que dire ? C’est efficace, bien composé, bien propre et malin (musique instrumentale en écho parfait à des projections video entre clips et film). Mais ce groupe sent trop le concept et pas assez la sueur et l’âme. Pire, les 4 minets ne brillent d’aucun charisme et se permettent même, le bassiste en tête, et le batteur en second, quelques maniérismes et autres gestuelles rock galvaudées (le pied sur l’ampli, les sauts en l’air, les clins d’oeil au public). Du folklore quoi. Dommage, auraient du écouter et voir Hint avant.

Subtitle et Dälek sont américains, dans une veine à mi-chemin entre hip-hop et hardcore. Un peu plus hip-hop pour les premiers, un peu plus hardcore pour les seconds.

Là, au moins, ça sent pas le jeune premier. Ca sent plutôt la came, les tatouages et la sortie de prison. La sueur éclabousse le premier rang et l’âme est en flammes. On en retiendra l’énergie et le rythme toujours le rythme, que ces deux ambassadeurs de la cause hip-hop tiennent avec force comme un flambeau. On regrettera un peu le choix en terme de son qui privilégie le côté rythmique de la voix au dépens de la compréhension, peut être parfois appréhendable pour un native american, impossible à concevoir (ne serait ce qu’un seul mot) pour un autre. L’autre limite est le côté très répétitif des morceaux qui fait qu’après un premier 1/4 d’heure d’extase et de surprise, on s’use un peu à écouter. Mais au départ, quelle claque. On n’en attendait pas moins d’un poulain de l’écurie Ipecac.



Dans la même rubrique
SCHWERVON mardi 1er mars 2005 par Emmanuel
THE HARNAYS + THEE MORE SHALLOWS lundi 18 avril 2005 par Emmanuel
LEMOINE lundi 9 janvier 2006 par Emmanuel
Gomm & The Film - Victoire 2 - Montpellier samedi 30 avril 2005 par Guilhem
4IM Ohm + Figurines samedi 23 avril 2005 par Emmanuel
JULIE DOIRON + SHANNON WRIGHT + GHINZU + KINGKHAN mercredi 27 octobre 2004 par Emmanuel
YO LA TENGO mercredi 15 novembre 2006 par Emmanuel
MOJAVE 3 dimanche 15 août 2004 par Emmanuel



Visite : 3942
Popularité : 40%